Paroisse du
Bienheureux
Louis-Zéphirin
Moreau

Description héraldique des armoiries de Gentilly

 
Armoiries de Gentilly.
Blasonnement:

«D'or», à trois tulipes de gueules tigées et feuillées de sinople

«En pointe», cinq cours d'eau, deux poissons nageant dans celui de la base

«Listel d'or»

Devise «Par la GENTILLESSE» de gueules

EXPLICATION DE LA SYMBOLIQUE

Le fond d'or, en l'honneur de Saint-Édouard III (1002-1066), confesseur, roi d'Angleterre (1043-1066), patron de la paroisse et de l'église de Gentilly. La douceur et l'amour du silence caractérisaient ce saint

Les trois tulipes rouges (de gueules), de l'étymologie du mot Gentilly (N.E.Dionne, p. 289)

Le nombre de trois pour les trois siècles au cours desquels cette paroisse a porté et porte encore le nom de Gentilly. Proclamation royale du 14 août 1676

Les tiges et les feuilles vertes (de sinople), des tulipes évoquent les courageux et fiers agriculteurs de Gentilly

Les cinq cours d'eau d'azur, le fleuve Saint-Laurent à la base de la pointe et les quatre rivières qui baignent les lieux soient: la rivière Gentilly, la rivière de la Ferme, la rivière du Moulin et la rivière aux Glaises

Les deux poissons d'argent nageant dans le Saint-Laurent rappellent les premiers seigneurs de Gentilly

Jean Poisson, selon l'historien et généalogiste Monseigneur Cyprien Tanguay, arriva au Québec avec le titre de Seigneur de Gentilly mais il ne fut jamais possesseur du lieu (seigneurie). Il fut tué dans une embuscade aux Trois-Rivières (1642)

Michel Peltier, sieur de La Prade devint acquéreur des terres concédées en ces lieux et donna à sa seigneurie le nom de Gentilly en 1676. Il avait épousé la veuve de Jean Poisson en 1655

Jean-François Poisson, fils de Jean Poisson, beau-fils et héritier de Michel Peltier. La seigneurie passa ainsi aux mains des Poisson

Devise ‘' Par la Gentillesse'' inspirée par l'amabilité des Gentillois

 
Jean-Paul Gélinas, ptre
Tiré du livre Gentilly 1676 – 1976
Auteure: Marcelle Rivard
Historienne native de Gentilly