Paroisse du
Bienheureux
Louis-Zéphirin
Moreau

Patrimoine religieux

Notre église

Église de Sainte-Gertrude

Les travaux de construction de l'église de Ste-Gertrude débutèrent en juin 1848, par le constructeur Damase St-Arnaud. Elle est de style Roman, traditionnel Québécois, influencé par Thomas Baillargé et le plan de l’église de Boucherville, plan dessiné par l’abbé Pierre Conefroy.

À l’intérieur nous y retrouvons une nef à vaisseau et une voûte à arc surbaissé. Le plan au sol est de forme rectangulaire avec un chœur en saillie, chevet plat, comme l'église St-Pierre-les-Becquets ou le petit sanctuaire du Cap-de-la-Madeleine.

La bénédiction de l'église eut lieu le 3 mars 1853, par Mgr Cooke, 1er évêque de Trois-Rivières. L'année 1876, amène la confection de trois autels par Alfred Giroux de St-Casimir du Comté de Porneuf.

Entre 1874 et 1880, le curé Paul de Villers, commande et donne pour l'église neuf tableaux, qui sont l'œuvre d'une religieuse des Sœurs du Bon-Pasteur de Québec. Ils représentent Ste-Gertrude, la patronne de la paroisse, Notre-Dame des Affligés, la Sainte-Famille, le Saint-Cœur de Marie et l’Apparition, le Sacré-Cœur à Sainte-Marguerite-Marie, St-Louis-de-Gonzague, Saint-François Xavier, la mort de St-Joseph et l'Immaculée Conception.

En 1910-1911, la Fabrique procède à l'agrandissement et à la construction de la façade actuelle et les deux tours des clochers par l’architecte Louis Caron de Nicolet. M. Caron procédera à la restauration des bancs et des boiseries de la nef. En 1911, la Fabrique fait l'acquisition de trois cloches, du fabriquant Mears & Stainbank, de Londres, Angleterre au coût de 1,852.00$.

- Les noms des cloches sont :
1ère. ( Fa) Marie-Joseph-Pie-Hermann. 1500 lbs
2ème (Sol) Marie-Joseph-Ange-Gertrude-Edouard-Paul-Nestor-Odilon. 1100 lbs
3ème (La) Marie-Joseph-Benjamin-Joseph-Dorothée-Geneviève. 900lbs

Cette même année, la Fabrique achète des Frères Casavant de St-Hyacinthe, un orgue de 17 jeux au coût de 3,000.00$. La correspondance entre Casavant Frères et le curé de Ste-Gertrude est assez révélatrice sur la situation de la firme à cette époque : le 25 janvier 1911 dans une lettre adressée au curé Forcier, Casavant propose <(…) que nous trouvons convenable pour votre église>>. Il est clair que l’orgue de Ste-Gertrude se trouve parmi un grand nombre de petits instruments semblables installés dans les églises de campagne où les connaissances de la facture d’orgue étaient minimes. Casavant avait alors toute la liberté de faire un instrument qui correspondait aux préférences du directeur artistique.
On apprend aussi dans une autre lettre du 26 août 1911 qu’il y avait un délai dans l’installation de l’orgue à cause de la maladie de deux contremaîtres, <<l’un des fièvres, l’autre d’une maladie du cœur. Le premier est convalescent, l’autre va mourir>>.

Le chemin de croix est de l’artiste Joseph Uberti, peintre et architecte décorateur de Paris.
Une lettre en date du 3 octobre 1911, confirme la commande des quatorze stations peintes en huile sur toile, signées par l'artiste, avec leur cadre de bois peint et doré. La somme totale pour l’ensemble de l’œuvre est de 350.00$.

Les notes historiques des architectes Caron de Nicolet indiquent que l’artiste Joseph Uberti est venu au pays pour réaliser des contrats en leur faveur. Il a produit des peintures sur toile pour la cathédrale de Nicolet en 1909-1910. On peut aussi admirer ses œuvres dans l’église Ste-Victoire de Victoriaville .

La sacristie avec des dimensions utilisables de 25' X 25' sert pour les messes sur semaine. Des locations peuvent se faire en contactant l'Abbé Pierre Proulx, Point de service de Ste-Gertrude au 819-297-2921.

Bienvenue à l'église de Ste-Gertrude.

Adresse de l'église

8750 Boulevard du Parc-Industriel
Ville de Bécancour
G9H 3P2
Tél. : 819-297-2921

Pierre Proulx, ptre, curé

Renseignements puisés dans la recherche de
Mme Monique Manseau aux archives de la paroisse.