Paroisse du
Bienheureux
Louis-Zéphirin
Moreau

Patrimoine religieux

Notre église

L'église de Bécancour

Comme Bécancour est une communauté avec une longue histoire, chef lieu du diocèse, cette communauté n'en est pas à sa première église. Malheureusement, la communauté de Bécancour a perdu son église paroissiale et patrimoniale le 22 décembre 2000, suite à un violent incendie.  L'église en tant que telle est une perte totale: seules les pierres de l'édifice sont restées debout. C'est tout un pan du patrimoine de Bécancour qui s'envole en fumée puisque que l'église était plus que centenaire. À cause de son acoustique hors du commun, elle a été témoin de grands spectacles, comme entre autres l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières et la troupe mondialement connue d'Alain Morisod et Sweet People, peu de temps avant l'incendie. Sa fondation remontait à 1886. 

Construite en pierre des champs et en bois, cette église de style néogothique et roman avec son clocher de 180 pieds qui surplombait Bécancour a été inaugurée en 1892; en plus de l'un des premiers orgues Casavant (1893), l'église possédait des tableaux d'Antoine Plamondon, dont l'oeuvre maîtresse du choeur et le chemin de croix. Le 26 avril 2001, Mgr Raymond-Marie Saint-Gelais, évêque du diocèse de Nicolet, autorise la destruction des murs de l'église de la Nativité-de-la-Bienheureuse-Vierge-Marie restés debout après l'incendie du 22 décembre précédent. Ne se laissant pas abattre, le Conseil de Fabrique d'alors, prit la décision de reconstruire et d'opter pour un immeuble qui répondrait aux besoins du temps et de doter la communauté d'une installation qui servirait l'ensemble des paroissiens-nes de Bécancour.

Propulsés par cette avenue, les décideurs optèrent pour une église multifonctionnelle pour le culte, avec espaces locatifs pour les rassemblements paroissiaux et organismes divers.
La construction débuta au printemps 2002 pour se terminer à l'automne de la même année et la première messe fut célébrée le 1er décembre 2002. La bénédiction avec Mgr Raymond St-Gelais, évêque du diocèse de Nicolet eut lieu le 7 septembre 2003.

La plus grande partie de la décoration intérieure et le clocher ont été exécutés par la forgerie Marcel Cassan, ferronnier d'art de Bécancour. 

La communauté de Bécancour est devenue au fil du temps, une référence pour les paroisses qui ont à faire des reconversions d'immeubles. Aujourd'hui, la population de Bécancour est encore attristée par la perte de son église patrimoniale, mais se rassemble dans l'unité dans son église multifonctionnelle pour faire grandir sa foi et en étant fière des sages décisions prises par les administrateurs du temps. 

En savoir plus ...

Vidéo incendie 2000-12-22